Accueil > 2014, une année encourageante pour les MOOC
2014, une année encourageante pour les MOOC

2014, une année encourageante pour les MOOC

Les MOOC (Massive Online Open Courses), poursuivent leur bout de chemin et cette année, alors que les universités rencontrent une période budgétaire délicate, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche continue sur sa lancée pour promouvoir ces cours à distance ouverts à tous. En effet, les chiffres nous montrent que la première vague est attrayante, puisque ce sont près de 88 000 utilisateurs qui se sont inscrits à un MOOC au 10/01/14. Ce sont aussi 1 600 000 pages qui ont été vues sur le site France Université Numérique (FUN).



Le 05.05.2014 à 11:32 | Mise à jour le 07.11.2014 à 12:13
Imprimer

Les MOOC en entreprise


La révolution MOOC qui tend à rendre la formation professionnelle plus accessible représente une véritable aubaine pour les entreprises. Il n’y a qu’à voir l’engouement autour de ces dispositifs de formation. Pour exemple, un MOOC intitulé « Ce que les managers peuvent apprendre des grands philosophes », réalisé par le Boston Consulting Group et accueilli le 14 avril dernier par la plateforme de l’Ecole Centrale Paris a déjà réuni 58 000 personnes. Un autre MOOC de l’Ecole Centrale sur l’analyse fonctionnelle connait la même réussite. Il a en effet rassemblé 18 000 personnes dont 58% d’entre elles sont des actifs qui occupent un poste à temps plein. Il en est de même pour le MOOC Gestion de Projet mis en ligne par Centrale Lille. Ce sont près de 85 % des participants qui ont déjà fini leurs études. Les cadres et professions intellectuelles représentent plus de la moitié des inscrits. Quant aux employés et demandeurs d’emploi, ils représentent chacun 15% du public.

John Cagnol, directeur des études adjoint à l’Ecole Centrale et enseignant du cours sur l’analyse fonctionnelle affirme que les entreprises attendent beaucoup des MOOC. Il déclare : « Dans notre activité de formation continue, les entreprises nous demandent souvent de pouvoir utiliser des MOOC réalisés par l’Ecole Centrale Paris ». Ce qui confirme bien la tendance.

Les MOOC représentent une opportunité pour les entreprises notamment parce qu’ils sont une véritable mine d’or pour les recruteurs. Les cours étant ouvert à tous, ce sont des personnes de tous âges, de tous horizons et de tous centres d’intérêts qui s’y trouvent. Jean-Christophe Anna, cofondateur de l'agence Link Humans, anticipe sur la question et suppose : « Si elles imitent Viadeo, Linkedin et la plupart des sites d'offres d'emplois, elles devraient bientôt rendre accessibles aux entreprises leurs profilthèques ».
Bientôt, il sera donc incontournable de s’inscrire à ces MOOC, tout comme on met à jour son compte LinkedIn et Viadeo. Ne serait-ce que pour maintenir sa e-réputation.

Après les MOOC, les COOC arrivent

Les MOOC représentent certes un enjeu majeur pour les entreprises mais les COOC, pour Corporate Open Online Courses, le seront d’autant plus.  Tout comme les MOOC, ce sont des modules de formation à grande échelle, à la différence que ces derniers sont lancés par les entreprises. Ces modules ont pour objectif de former leurs employés et clients tout en véhiculant les valeurs et l’image de l’entreprise. A mi-chemin entre le module de e-learning et le learning social, les COOC sont ludiques et toute la mécanique du jeu y est présente pour séduire ses utilisateurs et leur donner l’envie d’apprendre.

Quelques exemples sont nécessaires pour mieux comprendre les opportunités que trouvent les entreprises à mettre en ligne des COOC.

SAP, entreprise de développement logiciels et solutions informatiques, vient de lancer son premier module de formation « Introduction au développement de logiciels ». Celui-ci, est ouvert à ses employés mais aussi à tout développeur qui aimerait se parfaire. Bien évidemment, c’est la méthode SAP qui y est enseignée, ce qui permet à la société d’exposer son environnement.

Un autre exemple, celui de l’agence Aquent, spécialisée dans le recrutement temporaire pour les missions marketing, communication, design, création et digital. Elle a ouvert un cours intitulé  "Aquent Gymnasium" afin d’initier les professionnels du domaine numérique, aux compétences qui leurs seront nécessaires sur le marché du travail. En contrepartie, cela lui permet de trouver des talents parmi les inscrits et valoriser son image en partageant des connaissances.

Enfin, Microsoft, va plus loin et lance son académie virtuelle. On y trouve principalement des cours en développement informatique et dans une moindre mesure l’apprentissage des logiciels comme l’ « Introduction à Microsoft Office 2013 ». Ces cours qui sont généralement rattachés à ses produits et logiciels ont pour objectif de les mettre en avant.

Ainsi, les entreprises font des COOC, une pierre deux coups. Elles ont pour ambition de lancer leurs propres modules de formation, et de s’appuyer là-dessus pour recruter leurs futurs employés. Peut-être apparaîtront bientôt les COOC de pré-embauche ? L’affaire est à suivre.

FUN : initiative du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

France Université Numérique (FUN) est une plateforme numérique mise en place par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Le 28 février 2013, le gouvernement a adopté une feuille de route sur le numérique. L’objectif de FUN, est de rendre accessible une offre importante de formation et de faire évoluer la pédagogie grâce aux outils numériques. Ce projet s’inscrit dans un élan de réformes de l’université qui a pour objectif d’une part, la réussite étudiante et d’autre part la montée du niveau de connaissances et de qualification en formation initiale et continue.

L’ambition de FUN pour les salariés et demandeurs d’emploi est de mettre à profit le développement du numérique dans l’enseignement supérieur pour garantir la possibilité de formation tout au long de la vie.

Pour ce faire, FUN met à disposition de tous, des MOOC. Les domaines et thèmes sont divers et variés. On y trouve tant des formations juridiques que des cours sur la santé.

À ce jour, la plateforme enregistre de très bons scores. Les premiers cours ont été lancés le 16 janvier 2014 sur la plateforme qui enregistrait déjà 100 000 inscrits. Au 17 janvier, FUN comptabilisait 2,1 millions de pages vues sur la plateforme ainsi que 50% des inscrits connectés le premier jour de cours. Ce qui s’avère très prometteur pour cette initiative du gouvernement.

 

Tous les articles sur l'E-Learning

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf