Accueil > Le lexique de la formation professionnelle
Le lexique de la formation professionnelle

Le lexique de la formation professionnelle

Pour mieux comprendre la réforme de la formation professionnelle, retrouvez la définition de ses termes, expressions et abréviations dans notre lexique.



Le 16.07.2014 à 16:04 | Mise à jour le 17.12.2014 à 09:48
Imprimer

- A - 

Abondements complémentaires : Il s’agit d’apports complémentaires en heures pour accéder à une formation qualifiante pour laquelle les heures acquises sont insuffisantes. Ces heures supplémentaires peuvent être financées par l’employeur, lorsque le titulaire est salarié ou par le Pôle emploi lorsqu’il est au chômage.

Aide individuelle à la formation (AIF): c’est une aide qui permet aux demandeurs d’emploi de financer, sous certaines conditions, tout ou partie des frais pédagogiques d’une formation en vue d’un retour durable à l'emploi. Cette aide est attribuée par le Pôle emploi.

- B –

Bilan de compétences : dispositif qui permet de faire un point sur votre vie professionnelle, d'analyser vos compétences, vos aptitudes et vos motivations. Il a pour objectif de vous accompagner pour définir un projet professionnel cohérent ou valider un projet de formation. 
Trouver votre centre de Bilan de compétences près de chez vous.

Bilan professionnel : est une analyse qui a pour objectif une montée des compétences dans la perspective d’une évolution professionnelle. Ce bilan peut être demandé par le salarié lors de son entretien professionnel. Il s’appuie sur deux tests : l’un de connaissance et l’autre de personnalité qui sont suivis d’un entretien. Seuls les salariés ayant acquis 10 ans d’expérience professionnelle peuvent prétendre au bilan professionnel.

- C –

Caisse des Dépôts et Consignations : est un groupe public au service de l'intérêt général et du développement économique de la France. Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, il a pour rôle la gestion du service en ligne qui permet de consulter son CPF. 

CIF : le Congé individuel de formation permet à tout salarié de s'absenter sur son temps de travail dans le but de suivre une action de formation de son choix. Il se différencie d'autres dispositifs de formation comme les actions prévues par le plan de formation ou le Droit individuel à la formation mis en œuvre avec l'employeur.

Conseil en évolution professionnelle (CEP) : créé dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, le conseil a pour objectif d’accompagner chaque personne pour mieux identifier ses aptitudes ou compétences professionnelles et l'aider dans son orientation professionnelle. Ce service est gratuit et réalisé en dehors de l’entreprise.

Contribution unique : les entreprises devraient voir leur contribution simplifiée avec une « contribution unique » allant de 0.55% pour les entreprises de moins de 10 salariés à 1% pour les entreprises de plus de 50. (Environ 2,7% actuellement pour les entreprises de plus de dix salariés).

CPF : le Compte personnel de formation, mesure adoptée dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, remplace le Droit individuel de formation (DIF) au 1er janvier 2015. Il s’agit d’un compte qui suit chaque individu dès son entrée sur le marché du travail, à partir de 16 ans et ce, jusqu’à la retraite. 

Il est rattaché à la personne et non plus au contrat de travail. Il permet aux salariés qui changent d’emploi ou qui alternent souvent période d’emploi et de chômage de conserver ses droits à la formation. Et ce, même en cas de licenciement. 

Le plafond des heures est revalorisé à 150 heures soit une durée de 24 heures de formation cumulables par an. Trouvez votre formation CPF près de chez vous. 

- D - 

DIF : le Droit individuel à la formation est un dispositif qui institue un capital individuel d'heures, déterminant des droits à la formation dont le salarié peut disposer à son initiative avec l'accord de son employeur.

Ce droit correspond à une durée de 20 heures de formation par an cumulables dans la limite de 120 heures. Dans le privé, un accord de branche plus généreux peut prévoir une durée plus élevée. Dans les cas de temps partiel ou de CDD, les droits sont calculés au prorata. 

Le DIF disparait au 1er janvier 2015 et sera remplacé par le CPF. Les heures cumulées au titre du DIF seront transférées sur le CPF et utilisable jusqu’en 2021. Trouvez votre formation DIF près de chez vous. 


DIF portable : Le Droit individuel à la formation portable, garantit par la loi du 24/11/09, permet aux salariés qui connaissent une rupture de contrat de travail ou une fin de CDD, de conserver vos heures de DIF acquis et non utilisé, afin de financer une action de formation en qualité de demandeur d'emploi auprès de Pôle emploi. La portabilité du DIF s'applique à toute rupture de contrat de travail postérieure au 26/11/10.

Dans le cadre du CPF, les heures seront également conservées même en cas de licenciement pour faute lourde.

- E - 

Entretien professionnel : est destiné à tous les salariés quelle que soit l’entreprise. Il doit être consacré à ses perspectives d'évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d'emploi, et non sur une évaluation de son travail. Il doit avoir lieu tous les deux ans. Cet entretien donne lieu à un document écrit dont une copie doit être remise au salarié.

- F -

FONGECIF : Les Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation sont des Opacif. Le Fongecif gère les Congés individuels à la formation, le Bilan de compétences et la Validation des acquis de l’expérience. Il a pour missions l’accompagnement, l’information et l'orientation des salariés ainsi que le financement des projets professionnels.

Formation continue : elle a pour but d'assurer aux salariés, employés ou demandeurs d'emploi, une formation, tout au long de la vie active, pour améliorer ses compétences et s'adapter aux nouvelles technologies, pratiques ou méthodes mises en place en entreprise. Elle permet aussi la reconversion professionnelle.

Formations éligibles : ce sont les formations pouvant être financées dans le cadre du CPF. Ces formations éligibles devront être obligatoirement qualifiantes ou permettre d’acquérir le socle de connaissances et de compétences. Ces formations doivent figurer au RNCP.

FPSPP : Le Fonds Paritaires de Sécurisation des Parcours Professionnels a pour but d'assurer la qualification ou la requalification des salariés ou des demandeurs d’emploi, par des actions adaptées à leurs projets professionnels.

- M – 

Mise en situation en milieu professionnelle : est un dispositif mis en place dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle. Elle permet à un travailleur ou à un demandeur d’emploi de découvrir un métier ou un secteur d’activité. Ce dispositif peut également être utilisé pour confirmer un projet professionnel ou initier une démarche de recrutement.

- O –

Opacif : Les Organismes paritaires collecteurs agréés du CIF sont chargés de financer les congés demandés à titre individuel par les salariés dans le cadre d’une action de formation. 

OPCA : L’Organisme paritaire collecteur agréé par l’Etat, a pour rôle de collecter les contributions financières des entreprises dans le cadre du financement de la formation professionnelle des salariés des entreprises de droit privé. Pour simplifier la collecte des fonds, la réforme prévoit de réduire le nombre d’OPCA à 20. 

- P -

Plan de formation : il s’agit de l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il prévoit notamment des actions de bilan de compétences, de validation des acquis de l’expérience et de formations qui participent à la sécurisation et l’évolution du parcours professionnel. L’élaboration du plan de formation est assurée par l’employeur, après consultation des représentants du personnel.

PIC VAE : Les Points Information Conseil VAE sont présents sur l'ensemble du territoire. Ce réseau de centres placés sous la responsabilité des Conseils Régionaux proposent des informations et des conseils gratuits sur la VAE.
Trouver votre PIC VAE près de chez vous.

- R - 

RNCP : Le Répertoire national des certifications professionnelles a pour objet de tenir à la disposition de tous une information constamment à jour sur les diplômes, les certificats de qualification et les titres à finalité professionnelle figurant sur les listes établies par les commissions paritaires nationales de l'emploi des branches professionnelles. Il contribue à faciliter l'accès à l'emploi, la gestion des ressources humaines et la mobilité professionnelle.

- S -

Socles de connaissances et de compétences : ce sont l’ensemble des connaissances et compétences  qu’il est indispensable de maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire en France.

- V - 

VAE : La Validation des acquis de l’expérience est un droit inscrit dans le code du travail, qui permet de faire valider les acquis de son expérience en vue d'obtenir un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification figurant au RNCP. Toutes les activités, y compris bénévoles, sont prises en compte et la durée minimale de l'expérience exigée est ramenée de trois ans.

Trouver votre centre VAE près de chez vous.

VAP : La Validation des acquis professionnels est un dispositif qui vous permet de candidater dans une formation diplômante sans avoir à justifier des diplômes normalement requis pour y accéder. Toutefois, certaines conditions sont à remplir :
  • Avoir interrompu ses études au moins 2 ans avant le début de la formation ;
  • Justifier de 3 ans d’expérience en rapport avec la formation visée ;
  • Avoir au moins 26 ans au 1er janvier de l’année de formation.


 

Tous les articles sur le CPF (Compte Personnel de Formation)

Où faire votre formation CPF ?

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf