Accueil > Que va devenir le Bilan de compétences avec l´arrivée du CEP ?
Que va devenir le Bilan de compétences avec l’arrivée du CEP ?

Que va devenir le Bilan de compétences avec l’arrivée du CEP ?

La réforme de la formation professionnelle prévoit d’instaurer un Conseil en évolution professionnelle (CEP). Celui-ci doit permettre à toute personne de mieux identifier ses connaissances et compétences professionnelles afin de l'aider dans son orientation. Ce qui ressemble étroitement au Bilan de compétences. Quelle articulation entre les deux dispositifs ? Le Bilan de compétences va-t-il disparaître ?



Le 22.07.2014 à 16:55 | Mise à jour le 17.12.2014 à 09:48
Imprimer

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) bien accueilli…

Selon Serge Rochet, délégué général de la fédération nationale des centres interinstitutionnels de bilans de compétences, l’arrivée du CEP est une bonne chose. En effet, il explique dans un entretien avec Centre Inffo, que depuis 1986 sa fédération se bat pour qu’il y ait un service universel de conseil en évolution professionnelle, ce qui est chose faite avec la mise en place du CEP.

De plus, il affirme que l’enjeu est sur la bonne articulation entre le Bilan de compétences, qui ne va pas disparaître, et le CEP. La conjonction des deux va permettre l’apparition d’un nouveau système avec un ensemble de services homogènes. Ce qui annonce certainement une réforme du Bilan de compétences, puisque désormais il s’inscrira dans un parcours d’accompagnement plus vaste.

… Même si certains acteurs restent sceptiques

Face à l’annonce de la création d’un Conseil en évolution professionnelle, certains acteurs se disent inquiets de voir le Bilan de compétences disparaître au profit d’un service quasi similaire. Emeric Lebreton, directeur général d'Orient'Action, organisme spécialiste du Bilan de compétences émet des doutes quant au maintien de ce dispositif dans le cadre de la mise en place du CEP.

Son analyse est simple, le CEP va être pris en charge par l’APEC et les opérateurs régionaux qui ont déjà été désignés par décret. Les centres de Bilan de compétences ont donc une position qui reste incertaine.

De plus, dans le cas où le Bilan de compétences ne figurerait pas sur la liste des formations éligibles au titre du Compte personnel de formation (CPF) ou inscrites dans le socle de connaissances et de compétences, ce serait un coup dur pour les prestataires qui estiment que plus de 50% des Bilan de compétences qu’ils réalisent sont financés au titre du Droit individuel à la formation (DIF) qui deviendra au 1er janvier 2015, le CPF.


Enfin, il est difficile aujourd’hui de connaître l’avenir du Bilan de compétences. Il faudra attendre la parution des décrets pour connaître le sort de ce dispositif et la manière dont il sera mis en articulation avec le CEP. 




 



Tous les articles sur le CPF (Compte Personnel de Formation)

Où faire votre formation CPF ?

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf