Accueil > Chômage : utiliser son Compte personnel de formation (CPF)

Chômage : utiliser son Compte personnel de formation (CPF)

Le Compte personnel de formation (CPF) est le nouveau droit à la formation professionnelle. Contrairement au DIF, qu’il remplace depuis le 1er janvier 2015, le CPF est universel. Ouvert à toute personne dès l’âge de 16 ans, les demandeurs d’emploi en bénéficient donc. Comment utiliser le CPF durant une période de chômage ? Le compte est-il alimenté d’heures CPF ?

Le 09.12.2016 à 17:27 | Mise à jour le 09.12.2016 à 17:39

Le CPF pendant une période de chômage

Le Compte personnel de formation (CPF) concerne toute personne dès l’âge de 16 ans (15 ans pour les jeunes en contrat d’apprentissage) dès son entrée sur le marché du travail. Le CPF est automatiquement fermé lors du départ à la retraite.

Le CPF, anciennement le DIF, permet de cumuler jusqu’à 24 heures de formation par an pour les salariés à temps plein. Les salariés à temps partiels, quel que soit leur statut, voient leur compte CPF crédité au prorata des heures travaillées.

Un demandeur d’emploi ne cumule pas d’heures de formation au cours de sa période de chômage. Cependant, il peut quand même utiliser ses heures acquises lorsqu’il était encore en poste.

A noter que si votre solde d’heures CPF n’est pas suffisant, en tant que demandeur d’emploi de longue date, vous pouvez peut-être bénéficier d’un abondement complémentaire. Pour cela, il faut se rapprocher de son conseiller Pôle emploi.

Les formations CPF des demandeurs d’emploi

Le CPF peut être mobilisé uniquement pour les formations qui sont éligibles à ce droit. Pour les demandeurs d’emploi, il s’agit de :

  • La liste COPANEF (Comité paritaire national de la formation professionnelle) : cette liste de formations CPF s’adresse à tous les publics qui disposent d’un compte CPF ;
  • Les listes COPAREF (Comité paritaire régional de la formation professionnelle) : chaque région dispose de sa propre liste de formations CPF. Celle-ci s’adresse aux demandeurs d’emploi et aux salariés de la région ;
  • L’accompagnement à la VAE est éligible au CPF. Ce dispositif permet de valider son expérience professionnelle afin d’obtenir un diplôme équivalent ;
  • Le CléA, anciennement appelé le Socle commun de connaissances et de compétences. Il s’agit des savoirs communs que chaque personne doit maîtriser quel que soit son métier ou son secteur d’activité. Les formations et la certification CléA sont éligibles CPF ;
  • Le Bilan de compétences, éligible au CPF à compter du 1er janvier 2017, permet de faire le point sur sa carrière professionnelle et d’envisager une évolution professionnelle. Pour ce faire, un professionnel vous aide à mettre en place un projet d’avenir en se basant sur vos compétences, vos aptitudes et vos centres d’intérêts.

Tous les articles sur le CPF (Compte Personnel de Formation)

Demande d'information

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider.

Posez-nous votre question