Accueil > La VAE : Validation des Acquis de l´Expérience
La VAE : Validation des Acquis de l

La VAE : Validation des Acquis de l'Expérience

La VAE est un droit inscrit dans le code du travail, qui permet de faire valider les acquis de son expérience en vue d`obtenir un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification.



Le 06.01.2011 à 19:05 | Mise à jour le 08.11.2016 à 18:05
Imprimer

Qu'est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est un droit inscrit dans le code du travail. Il permet de faire valider les acquis de son expérience en vue d'obtenir tout ou partie d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification figurant dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). La VAE permet également d'accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d'études normalement requis.

Tous les publics ont accès à la VAE : salariés, indépendants, bénévoles, demandeurs d'emploi... dans la mesure où le candidat justifie d’au moins 1 an d'expérience, continu ou non, en rapport avec la qualification demandée.

Toutes les activités, y compris le bénévolat/volontariat et les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel, sont prises en compte.

Comment faire une VAE ?

La VAE se déroule en trois étapes, deux livrets à constituer et une validation par le jury :

  • Livret 1 : il s’agit d’un dossier de demande de recevabilité auprès des services de l’académie de son domicile ou directement auprès de l’organisme qui délivre la certification visée. Cette première étape rend la démarche de VAE officielle ;
  • Livret 2 : il s’agit d’un dossier qui permettra au jury d’évaluer si l’expérience professionnelle acquise correspond au référentiel de la certification visée. Cette étape commence une fois l’avis du livret 1 obtenu ;
  • Le jury de validation : c’est lui qui apprécie le caractère professionnel des compétences acquises et le lien avec celles exigées par le référentiel. Le candidat peut être amené à présenter son dossier au jury ou être mis en situation professionnelle par le jury. Celui-ci est souverain et peut prononcer une validation totale ou partielle de la certification visée. Dans ce dernier cas, il définit la nature des compétences devant faire l'objet d'un contrôle complémentaire pour que le candidat acquière le complément de validation nécessaire à l'obtention du titre.

Afin de constituer au mieux ses livrets et ainsi se préparer à l’évaluation du jury, le candidat peut bénéficier d’un accompagnement. Celui-ci est réalisé par un organisme d’accompagnement à la VAE, qui lui garantit une expertise et un appui méthodologique.

De plus, cet accompagnement peut permettre de cibler au plus près le diplôme pouvant correspondre à l’expérience professionnelle acquise.

>> Trouvez votre centre d’accompagnement à la VAE

Financer l’accompagnement à la VAE

L’accompagnement à la VAE peut être financé grâce aux dispositifs en vigueur : Plan de formation, CPF, DIF, CIF

Si vous êtes salarié, vous avez également droit à un congé VAE d’une durée de 24 heures si votre niveau de qualification est inférieur à un niveau Bac ou si votre emploi est menacé par les évolutions technologiques ou économiques.

Ce congé VAE est ouvert à tous sans ancienneté requise et vous permet de vous absenter sur votre temps de travail pour passer les épreuves de validation ou vous faire accompagner. Une demande doit être adressée à l'employeur.

Pour information, si vous souhaitez utiliser votre compte CPF pour financer votre VAE, vous devez monter un dossier de formation sur votre compte en ligne sur moncompteformation.fr. Le code CPF de la VAE à renseigner est le 200.

Trouver un Point d'Information Conseil

Consulter la liste des PIC.


Tous les articles sur la VAE

Quel diplôme avec la VAE ?

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf