Accueil > Formations en langues : focus sur les communautés d´apprentissage

Formations en langues : focus sur les communautés d’apprentissage

Depuis leur apparition sur le marché français il y a 3 à 4 ans, les communautés d’apprentissage en ligne dédiées aux formations linguistiques connaissent un certain engouement. En quoi sont-elles intéressantes ? Qu’en pensent les professionnels de la formation ? Bienvenue dans un nouvel univers virtuel en pleine expansion.



Le 29.09.2011 à 15:30 | Mise à jour le 06.10.2011 à 09:46
Imprimer

Depuis leur apparition sur le marché français il y a 3 à 4 ans, les communautés d’apprentissage en ligne dédiées aux formations linguistiques connaissent un certain engouement. En quoi sont-elles intéressantes ? Qu’en pensent les professionnels de la formation ? Bienvenue dans un nouvel univers virtuel en pleine expansion.

Babbel.com et Busuu.com ont été toutes deux été ouvertes au public en 2008. Ces deux communautés d’apprentissage en ligne dédiées à la pratique des langues sont respectivement utilisées par 2,5 millions et 4 millions d’utilisateurs à travers le monde. « 12 000 nouveaux membres nous rejoignent chaque jour », ajoute Oula Akiki, directrice pédagogique de Busuu. Curieusement, ce ne sont pas les plus jeunes qui utilisent majoritairement ces nouvelles communautés. « Ce sont bien souvent des seniors qui ont recours à nos outils, dans le cadre de leur développement personnel », remarque Mariane Della Rocca, responsable marketing de Babbel. Même constat pour Busuu : « ils sont nombreux à avoir entre 40 et 50 ans. Pour eux c’est une façon plus ludique d’apprendre », précise Oula Akiki.

Pratiquer, pratiquer et pratiquer

L’engouement suscité par ces plateformes et communautés d’apprentissage en ligne provient également de leurs tarifs attractifs. Sur Babbel, il en coûte 84 € pour un accès illimité d’un an à la plateforme. Sont ainsi mis à disposition de l’apprenant les exercices de grammaire et de vocabulaire avec reconnaissance vocale pour 11 langues différentes. « La communauté vient en support, explique Mariane Della Rocca. Son intérêt est de pouvoir réellement pratiquer la langue au quotidien. » Par ce biais des tandems se créent en fonction des aspirations et des affinités, ce qui permet d’obtenir un apprentissage véritablement adapté à ses besoins, « c’est beaucoup plus facile d’apprendre de cette manière », explique la directrice pédagogique de Babbel.
Autre avantage de ces communautés d’apprentissage en ligne : leur flexibilité. « Quelle que soit l’heure, il y a toujours un natif de langue connecté capable d’échanger et de répondre à d’éventuelles questions », observe Oula Akiki. Le fait de pouvoir pratiquer avec des natifs constitue un aspect intéressant de ces communautés pour la responsable marketing de Busuu, « on appréhende beaucoup plus facilement les différences culturelles par ce biais, la notion d’échange est vraiment capitale. »

Des outils en développement

Sortes de séjours linguistiques virtuels, ces outils ne se substituent toutefois pas aux cursus de formation classiques insistent Oula Akiki et Mariane Della Rocca. Un point sur lequel les rejoignent d’autres organismes de formations plus traditionnels, à l’image de Formalangues qui réfléchit actuellement à la création d’une communauté d’apprentissage en ligne. « L’entretien des connaissances demeure le grand problème des cursus d’apprentissage des langues, analyse sa directrice, Gabrièle Viessmann. Si on ne pratique pas, on perd l’effet de la formation. » Cette dernière entrevoit donc la communauté d’apprentissage comme un outil post-formation intéressant qui pourrait aussi être envisagé comme une modalité d’enseignement. « En la matière tout est encore à mettre en place », ajoute la directrice de Formalangues.
Les fondateurs de Lingueo.fr ont également lancé en février polyglotparty, une communauté d’apprentissage en ligne gratuite, qu’ils entrevoient comme un complément aux cours payants proposés par Lingueo. « Les deux répondent à deux besoins différents, croit Arnaud Portanelli. Les utilisateurs de la communauté, surtout des jeunes cadres post-Erasmus, ont notamment envie de retrouver l’échange, l’ambiance et la dimension culturelle de leurs séjours en tant qu’étudiant. »

En plein boum dans l’apprentissage des langues en ligne, les communautés d’apprentissage semblent également avoir un bel avenir dans la formation continue de manière plus générale. « La formation est un échange, note Gabrièle Viessemann. Les communautés d’apprentissage vont dans ce sens. Elles apportent à la matière enseignée et permettent de mutuellement s’enrichir. »

Sandrine Guinot

Consultez les formations en langues sur ICI Formation


Tous les articles sur l'E-Learning

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf