Accueil > LE BILAN DE COMPÉTENCES, INDISPENSABLE OUTIL DE LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE
LE BILAN DE COMPÉTENCES, INDISPENSABLE OUTIL DE LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE

LE BILAN DE COMPÉTENCES, INDISPENSABLE OUTIL DE LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE

Certains experts l’évoquent comme un outil, d’autres préfèrent le terme de démarche, mais tous s’accordent sur un point : le bilan de compétences est un passage décisif et crucial dans tout projet d’évolution professionnelle. Qu’il s’agisse d’une reconversion radicale ou d’un passage plus en douceur vers une autre fonction, ce dispositif est la première étape d’un changement professionnel réussi.



Le 30.03.2012 à 17:21 | Mise à jour le 24.06.2014 à 17:01
Imprimer

Certains experts l’évoquent comme un outil, d’autres préfèrent le terme de démarche, mais tous s’accordent sur un point : le bilan de compétences est un passage décisif et crucial dans tout projet d’évolution professionnelle. Qu’il s’agisse d’une reconversion radicale ou d’un passage plus en douceur vers une autre fonction, ce dispositif est la première étape d’un changement professionnel réussi.

« On n’entreprend pas une reconversion professionnelle comme ça, insiste Pascale Pestel, présidente de la Chambre syndicale des centres de bilan de compétences (CSCBC). Il est important de mesurer si l’idée est réaliste, de voir si on a besoin de faire une formation et de vérifier qu’on a bien les moyens financiers. » Le bilan de compétences est là pour ça. « Il est vraiment le dispositif de l’évolution professionnelle, appuie Sylvie Béguin, consultante spécialisée en bilan de compétences pour Ingeus. Il permet de véritablement définir le projet, la reconversion n’étant qu’une simple facette des évolutions possibles. »

Un Bilan de compétences pour faire le point sur son avenir professionnel

Avec la crise, la réorganisation des entreprises, la disparition de certains métiers et l’augmentation croissante du mal-être au travail, les salariés ont également de plus en plus besoin de faire le point sur leur avenir professionnel croit Anick Sers, directrice développement chez Ingeus. Le bilan de compétences leur permet de faire le point sur leurs acquis, d’avoir un retour sur eux-mêmes et de se projeter dans l’avenir, « dans le cadre d’une reconversion subie, il permet aussi à la personne de se réapproprier son projet afin d’en devenir à nouveau acteur et moteur », précise-t-elle. Quels que soient la situation et le projet professionnel, le bilan est avant tout un temps que l’on s’accorde pour réfléchir, pour évaluer le réalisme de son projet et surtout de vérifier qu’il est bien en adéquation avec ses aspirations et ses motivations. « Une chose est sûre, prévient Sylvie Béguin, c’est que l’on ne sait jamais ce qui peut ressortir d’un bilan de compétences ! »

Exemples de bilan de compétences

Lessivée après 30 ans d’exercice en marketing, une quinquagénaire consulte Sylvie Béguin dans le cadre d’un bilan de compétences suite à un licenciement. « Elle avait véritablement l’envie de sortir de son métier et du milieu de l’entreprise. Nous avons donc réalisé un bilan très exploratoire en travaillant sur sept hypothèses variées. » Son intérêt pour les activités manuelles l’emportera puisque l’ancienne professionnelle du marketing deviendra vitraillier, « nous avons découvert ce métier par exploration. Il existe peu de débouchés mais il y a aussi très peu de personnes formées, explique la consultante. De plus, elle bénéficiait d’un congé reclassement de 2 ans qui lui permettait de financer sa formation et elle était prête à être mobile géographiquement. »  

Pascale Pestel se souvient pour sa part, d’une assistante de recherche en cabinet de recrutement d’une quarantaine d’années en recherche d’emploi, « elle en avait assez, elle avait envie d’humain mais ne voulait surtout pas devenir assistante sociale comme sa mère. » La quadragénaire explore alors plusieurs voies : orthophoniste, éducateur spécialisé, conseillère en éducation et se résout également, sur les conseils de sa consultante, à explorer le métier d’assistante sociale. « Elle a réalisé que le métier exercé par sa mère avait bien changé. Très diversifié, c’était celui qui correspondait finalement le plus à ses aspirations. La profession étant en pénurie, elle a pu bénéficier d’un financement durant ses trois années d’étude, alors qu’il ne lui restait que quelques mois de chômage. »

Le bilan de compétences permet également de réaliser si la reconversion est entreprise pour les bonnes raisons, un point capital pour Anick Sers qui se remémore une comptable bien décidée à changer de voie : « le bilan l’a finalement réconciliée avec son métier et lui a permis de réaliser que c’était l’entreprise dans laquelle elle l’exerçait qui ne lui correspondait plus ». Plutôt que d’utiliser son CIF, cette dernière choisira de rester à son poste le temps de trouver une entreprise plus en accord avec ses valeurs. Ce qu’elle fit quelques mois plus tard.

Envie de changement, nécessité d’évolution, validation d’un nouveau projet : le bilan de compétences permet de mieux se connaître, de donner du sens à son parcours, de se poser les bonnes questions et d’aligner son projet avec les moyens dont on dispose.

Sandrine Guinot

Les centres de Bilan de compétences

Tous les articles sur le Bilan de compétences

Où faire votre Bilan de compétences ?

LES CENTRES

Avis Bilan de compétences

EN VOIR PLUS

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf