Trouvez votre formation

Mise en place du Conseil en évolution professionnelle (CEP)

La réforme de la formation professionnelle prévoit la mise en place d’un Conseil en évolution professionnelle (CEP), dont l’objectif est de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours professionnel. 

Le 30-06-2014 à 05 :14 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 27-12-2023 à 02:50

Qu’est-ce que le Conseil en évolution professionnelle ?

Il s’agit d’un service d’accompagnement pour les projets d’évolution professionnelle, en lien avec les besoins économiques des territoires. Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) est un dispositif gratuit, ouvert à tout actif de faire un point sur sa carrière, voire élaborer un projet professionnel. 

Le CEP est accessible à tout actif, quels que soient son statut, son âge, son secteur d'activité et sa qualification. Il est délivré à l'initiative de la personne. Il est recommandé aux personnes : 

  • Au salarié du secteur privé ;
  • A l’agent du secteur public ;
  • Au travailleur indépendant ;
  • A la personne en recherche d'emploi ; 
  • A l’artisan ;
  • A toute profession libérale ;
  • A l’auto-entrepreneur ;
  • Au jeune sorti du système scolaire sans qualification, ni diplôme.
A contrario, le CEP n'est pas ouvert aux inactifs : élèves, étudiants et retraités. Cependant, lorsque l'étudiant ou le retraité occupe un emploi, celui-ci peut recourir au CEP.

Le Conseil facilite l'accès à la formation en :

- Proposant un accompagnement des projets d’évolution professionnelle en prenant en compte les mutations économiques actuelles et futures à l’échelle territoriale ;

- Facilitant l’accès à la formation par l’identification de l’offre de formation pertinente et les financements possibles pour cette formation ;

- Permettant, si besoin, le recours au Compte personnel de formation (CPF). 
 

 

Les étapes du Conseil en évolution professionnelle

L’accompagnement est propre à chaque individu souhaitant se former. Ceux-ci auront droit de bénéficier d’un suivi en 3 niveaux :

1. D’un accueil individualisé : permettant de faire un point sur les projets et ambitions des bénéficiaires avant d’entreprendre la suite de la procédure.

2. D’un conseil personnalisé : Les personnes souhaitant évoluer sont assistées afin de cerner leurs besoins et capacités, ainsi que les perspectives de carrières envisageables.

3. D’un accompagnement personnalisé : tous les bénéficiaires sont accompagnés dans leurs démarches, et guidés à travers tous leurs choix professionnels.

A noter que l'accompagnement du bénéficiaire est réalisé sur son temps libre. 

Les prestations des 2ème et 3ème niveaux seront synthétisés dans un document remis au bénéficiaire et résumant les services bénéficiés, le détail de son projet d’évolution professionnelle ainsi que les moyens envisagés pour le mettre en œuvre, le plan de financement, etc…
 

 

Qui gère ce service ?

Le Conseil en évolution professionnelle est assuré par 5 organismes désignés par la loi, à savoir :

  • Le Pôle emploi ;
  • L'APEC ;
  • Les Cap emploi ;
  • Les missions locales ;
  • Les opacif : Afdas, Agecif Cama, FafSea, FafTT, Uniformation, Unifaf, Unagecif, etc... ;
  • Les FONGECIF ;

Ainsi que par des organismes régionaux, désignés par France Compétence.
 

A ce titre, étant donné que le Conseil en évolution professionnelle est mis en œuvre dans le cadre du Service public régional de l’orientation (SPRO), il doit suivre le cahier des charges ainsi que les normes de qualité élaborés par les régions. 

A noter que chaque employeur doit informer ses salariés de la possibilité de recourir au CEP à l'occasion de son entretien professionnel.

Un accord de branche ou d'entreprise peut prévoir les conditions dans lesquelles celui-ci peut être mobilisé sur le temps de travail.

Les services du Conseil en évolution professionnelle, qui tient notamment compte de l'émergence de nouvelles filières et de nouveaux métiers, doivent être définis par un cahier des charges publié par arrêté ministériel.


Trouvez votre formation professionnelle.

 

 

L’accompagnement est propre à chaque individu souhaitant se former. Ceux-ci auront droit de bénéficier d’un suivi en 3 niveaux :

1.       D’un accueil individualisé : permettant de faire un point sur les projets et ambitions des bénéficiaires avant d’entreprendre la suite de la procédure.

2.       D’un conseil personnalisé : Les personnes souhaitant évoluer sont assistées afin de cerner leurs besoins et capacités, ainsi que les perspectives de carrières envisageables.

3.       D’un accompagnement personnalisé : tous les bénéficiaires sont accompagnés dans leurs démarches, et guidés à travers tous leurs choix professionnels.

A l’avenir, le CEP pourrait se transformer en « droit à l’accompagnement », à l’intérieur duquel les niveaux 2 et 3 seraient amenés à fusionner. Il bénéficierait également d’un meilleur financement (2,75% de la collecte des OPCA), mais serait ainsi payant pour les salariés dont l’accompagnement doit déboucher sur un bilan de compétence ou une VAE.

 

 

Découvrez nos formations

Où faire votre Formation CPF ?

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours