Trouvez votre formation

Freelance et Auto-entrepreneur : quelles différences ?

Les termes freelance et auto-entrepreneur (aujourd’hui micro-entrepreneur) sont souvent utilisés pour désigner les indépendants, mais ces notions sont aussi régulièrement confondues. Pourtant, elles ne signifient absolument pas la même chose ! Alors, quelle est la différence entre freelance et auto-entrepreneur ? Un indépendant doit-il être freelance ou auto-entrepreneur ? Nous vous proposons d’en savoir plus à ce sujet ! 

Le 20-07-2017 à 07 :18 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 27-12-2023 à 03:42

1/ Un freelance, qu’est-ce que c’est ?

Le terme freelance désigne un travailleur indépendant. Par conséquent, un freelance bénéficie d’une certaine liberté à plusieurs niveaux :

  • Il est son propre patron.
  • Il profite des horaires de son choix. 
  • Il propose ses tarifs. 
  • Il s’organise selon son bon vouloir.  

Vous souhaitez, vous aussi, vous lancer en tant que freelance (ouvrir une pizzeria, ouvrir un commerce…) ? Pour exercer légalement l’activité de votre choix, vous devez choisir un statut ou un régime adapté.

Ainsi, vous pouvez opter pour différentes possibilités, de l’entreprise individuelle à l’entreprise unipersonnelle :

L’auto-entreprise ou micro-entreprise apparaît donc comme l’une des solutions pour devenir freelance

2/ Auto-entrepreneur Définition

Le régime auto-entrepreneur, ou micro-entrepreneur, vous permet d’exercer votre activité freelance. Créer une auto-entreprise est recommandé pour les indépendants souhaitant profiter d’un régime social et fiscal simplifié. Vous profitez de nombreux avantages :

  • Création d’une entreprise très rapidement.
  • Exonération de la TVA.
  • Comptabilité alléger.
  • Option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.
  • …  

Vous voulez cumuler un statut de salarié et d’indépendant ? La micro-entreprise peut apparaître comme une solution judicieuse pour exercer deux activités.

Attention, si vous souhaitez devenir micro-entrepreneur freelance, il y a toutefois un inconvénient majeur : vous ne devez pas dépasser le plafond autorisé soit 33200 euros de chiffre d’affaires pour les prestations de service et 82800 euros de chiffre d’affaires pour les activités commerciales.

Ainsi, faire le choix de la micro-entreprise dépend de votre situation et de votre ambition personnelle.

3/ Freelance ou auto-entrepreneur ?

 

La différence entre freelance et micro-entrepreneur est donc de taille : un auto-entrepreneur est un freelance, mais un freelance n’est pas nécessairement un auto-entrepreneur. Même si l’auto-entreprise est aujourd’hui un régime très convoité, elle n’est pas la seule possibilité des indépendants.

Si vous souhaitez créer une entreprise, vous pouvez choisir un autre statut juridique. Certes, les autres formes juridiques présentent de nombreuses contraintes : comptabilité plus lourde, administration plus complexe… Cependant, elles vous offrent aussi quelques avantages :

  • En facturant la TVA, vous pouvez la récupérer.
  • Vous n’êtes pas restreint par un plafond. Vous pouvez développer votre entreprise sans limites.
  • Vous pouvez profiter d’une meilleure protection sociale (SASU) ou décider de protéger votre patrimoine (EIRL).

Ainsi, devenir freelance en auto-entrepreneur n’est pas forcément le meilleur choix. Prenez le temps d’y réfléchir et pesez le pour et le contre avant de vous décider. 

Si vous souhaitez rester prudent, vous pouvez créer une auto-entreprise et changer de statut juridique lorsque votre société se développera davantage. 

 

Tous les cabinets d'aide à la création d'entreprise

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours