Devenir couvreur

France Compétences a listé les 20 métiers émergents en 2021 qui vont faire face à une évolution significative de leurs activités professionnelles et des compétences associées. Le métier de couvreur en fait partie. Découvrez les pré-requis pour devenir couvreur.

Le 13-04-2021 à 11 :54 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 04-01-2024 à 12:01

Quelles sont les qualités et compétences requises pour ce métier ?

Le couvreur réalise, répare et entretient les toitures pour leur permettre d’assurer leur rôle de protection contre les intempéries. Le couvreur travaille dans des positions parfois inconfortables, en hauteur et en extérieur, il doit donc faire preuve d’agilité et ne pas être sujet au vertige.

Les qualités premières du couvreur :

  • Précision et habileté
  • Aptitude à travailler en hauteur
  • Travail en extérieur quelle que soit la saison
  • Goût du calcul et sens de l’espace

Les compétences techniques du couvreur :

  • Mettre en place des échafaudages et dispositifs de sécurité
  • Maîtriser la lecture des plans, calculs dimensionnels, techniques de traçage
  • Réaliser des travaux de maçonnerie, plomberie, pose de bardage
  • Connaître les normes d’isolation
  • Connaître et maîtriser les consignes de sécurité

Quelles sont les tâches associées à la fonction ?

Le couvreur peut également intervenir pour poser l’isolation thermique sous un toit, poser des fenêtres de toit ou des capteurs et panneaux solaires, accomplir des travaux de restauration atypiques : clocher d’église, toit de monuments historiques...

Quel salaire pour un couvreur ?

Au début de sa carrière, le salaire moyen d’un couvreur s’élève à 2200€ brut par mois. Toutefois, un couvreur installé à son compte peut rapidement s’assurer des revenus plus confortables en fonction de son carnet de commandes : entre 3000€ et 5000€ par mois.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables ?

Le couvreur pourra diversifier son activité en se spécialisant en zinguerie : couverture en zinc, pose de lucarnes, gouttières et chéneaux. Ou en développant une double compétence : couverture et plomberie par exemple.

Le couvreur aura la possibilité de se spécialiser dans la restauration des toitures anciennes, monuments historiques ainsi que dans la conception d’ornement de toiture.

Avec une expérience confirmée, le couvreur peut devenir chef d’équipe et diriger plusieurs couvreurs. Le couvreur pourra aussi se mettre à son compte en créant son entreprise, une formation en création d’entreprise serait un plus.

Pour récapituler

Le métier de couvreur est passionnant et complet, il nécessite de nombreuses compétences et de multiples connaissances. De part ses perspectives d’évolution et de spécialisation choisir cette profession est un excellent choix.

Découvrez nos formations

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours