• Se familiariser avec la déontologie et la pratique de l’éthique dans le cadre de sa pratique professionnelle.
  • Cerner les leviers des fonctionnements individuels et collectifs pour anticiper des difficultés au sein de son équipe de travail et dans le rapport avec les acteurs externes.
  • Développer son empathie.
  • Cerner les enjeux des rapports humains.
  1. Éthique et posture professionnelle :
  • Distinction entre l’éthique et la morale. Questionnements aux stagiaires, définitions simples. Ce qui relève de la règle établie, de l’autorité, ce qui relève de la personne et de ses valeurs. Donc aussi des jugements de valeurs. Équilibre dans un rapport égal entre éthique et morale. Interrogation sur les valeurs des stagiaires.
  • « Gravir les échelons de la complexité » : capacité à se remettre en cause, à ne pas choisir la facilité ni la superficialité. Tirer son équipe vers le haut (humanisme) plutôt que vers le bas (animalité, émotions). Exemples de situation professionnelles au quotidien (critique facile, jugements de valeurs, opinions, raccourcis…).

 

        2.Les modes relationnels au sein d’une équipe de travail :

  • Exemples du tutoiement abusif, de l’utilisation de l’espace, de la juste distance, de la convivialité, familiarité. Seuil d’acceptation. Mises en situation, études de cas proposées par le formateur puis par les stagiaires.
  • Exemple sur le respect des consignes données. Illustrations de terrain.
  • Connaître sa zone de confort et être en capacité d’en sortir. Expression des stagiaires. Ouverture à ce qui n’est pas connu, aux nouvelles situations, voire à l’inconfort (attraction pour la « 1ère vague »), sans jugement ni évitement. Voir ce que l’autre peut m’apprendre dans sa différence (autre analyse, autre approche, autres réflexes…).
  • Utilisation de la zone grise ou zone d’incertitude vis-à-vis de l’autorité. Exemple des stagiaires.
  • Tenir ses engagements. Importance de la parole donnée et du respect des interlocuteurs. Exemples des stagiaires.
  • Écoute des différences de profils et de personnalités : suiveurs, fonceurs. Dans l’équipe et dans le management. Exemple sur la peur du conflit ou de s’affirmer. Perception des stagiaires (soi ou les autres).
  • Analyse de situation/problème : description d’un évènement (des faits ?), teinté par les émotions, classement selon un niveau de gravité, dépassement de la situation, non personnalisation d’un problème. Choix de situation de terrain par les stagiaires. Perception des situations selon chacun. Place de la raison. Outil de remédiation de problème. 
  • L’ajustement mutuel : lorsque les choses ne relèvent pas de la règle, mais de l’éthique, apprendre à dialoguer pour s’accorder sur un socle commun et anticiper des situations conflictuelles. Parler de ses valeurs

           3. Gestion des émotions :

  • La bienveillance avec soi et avec les autres. « L’autre est un autre moi ». Prendre conscience des fonctionnements de chacun. Ce qui me fait réagir chez l’autre au travail : sa lenteur, son manque de ponctualité, …. Réactions des stagiaires.
  • Mais prendre aussi conscience de soi : de ses limites, de ses émotions, de ses mécanismes. Apprendre à nommer sans jugement ni justification.
  • Apprendre à ressentir y compris physiquement, exprimer et gérer ses émotions. Mise en situation.
La Roche sur Yon

Contacter BP2M

Les champs E-mail ne sont pas identiques

Les champs E-mail ne sont pas identiques

Le numéro de téléphone renseigné permettra à l’organisme de vous contacter :

* champs obligatoires

Votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone sont collectés dans le but de vous répondre et uniquement à cette fin (voir Conditions Générales d'Utilisation)

Je souhaite qu'Ici Formation et ses partenaires me tiennent informé·e de mes droits CPF et de l'actualité de la formation professionnelle


gratuit

libre et sans engagement

rappel sous 48h

Besoin d'aide dans votre projet ? Nos conseillers sont là pour vous aider Posez-nous votre question