Accueil > La Convention de Reclassement Pernnalisé (CRP)

La Convention de Reclassement Personnalisé (CRP)

Vous avez plus de 2 ans d'ancienneté et votre Entreprise emploie moins de 1000 personnes ? Si votre employeur vous licencie pour motif économique, il doit désormais vous proposer une Convention de Reclassement Personalisé (CRP).



Le 11.01.2013 à 10:34 | Mise à jour le 11.01.2013 à 10:34
Imprimer

Vous avez plus de 2 ans d'ancienneté et votre Entreprise emploie moins de 1000 personnes ? Si votre employeur vous licencie pour motif économique, il doit désormais vous proposer une Convention de Reclassement Personalisé (CRP), que vous aurez 14 jours pour accepter ou refuser. En cas d’acceptation, vous devenez stagiaire de la formation professionnelle, pendant au plus 8 mois. Le salarié qui a accepté une CRP et n’a pas retrouvé d'emploi au bout de 8 mois, bénéficie de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) pour la durée normale d'indemnisation, diminuée de la durée d'indemnisation au titre de l'allocation spécifique de reclassement.

Les plus de la CRP : Une allocation majorée à 80%, puis 70% (au bout de 3 mois) de votre salaire de référence. Un suivi personnalisé, incluant un pré bilan, des actions d’accompagnement et d’orientation.

Les moins de la CRP : Vous allez être orienté vers des formations préparant aux emplois dits « en tension », pas forcément ceux qui vous conviennent…Si vous n’avez pas « consommé » vos heures de DIF, avant la rupture du contrat de travail, elles vous sont retirées, car votre employeur en versera directement le produit aux ASSEDIC et non à vous-même !

Tous les articles sur la Formation et le Licenciement

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



FORMATIONS cpf