Conseiller en génétique

Le 30-07-2012 à 11 :32 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 24-07-2013 à 04:00

Le métier de conseiller en génétique, consiste à répondre aux besoins des individus et des familles atteints ou à risque, susceptibles de transmettre une affection génétique. Il les accompagne dans leurs décisions et leur parcours de soins. Il travaille sous la responsabilité du médecin généticien. L'objectif du conseiller en génétique est de faire comprendre aux patients chez lesquels une pathologie génétique a été diagnostiquée, le mode de transmission des maladies génétiques et les risques qui en découlent. Il explique l’anomalie génétique en cause, conseille et revient sur les informations délivrées par le généticien, en particulier sur les modalités de prise en charge médicale. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de la démarche du conseiller en génétique : soutenir les patients souvent esseulés face à des pathologies bien souvent méconnues. Il assure également la liaison avec l’ensemble des intervenants du système socio-sanitaire. Le conseiller généticien exerce au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans les services hospitaliers des établissements de santé publics ou privés et au sein des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal.
Ses qualités :
Bon communicant, un conseiller en génétique doit être pédagogue, patient, disponible, à l'écoute, diplomate et respectueux de l'éthique. Il doit être capable de rassurer les patients et de gérer des situations stressantes pour lesquelles une bonne résistance psychologique est nécessaire.
Les débouchés :
Le métier de conseiller généticien est un métier relativement récent en France, puisqu'il est apparu en 2004. S'il manque encore beaucoup de postes de conseillers en génétique dans les services, ce métier se développe progressivement et semble promis à un bel avenir. Ce métier est encore trop récent pour connaître les débouchés possibles.

Sa formation :


Encore peu répandue en France,
la formation de Conseiller en Génétique est délivrée par la seule Université d’Aix-Marseille II
. Ainsi, la Faculté de Médecine de Marseille propose une formation complète. Sous la forme d’un
Master Pro « Pathologie Humaine » - Spécialisation « Conseil en Génétique et Médecine Préventive »
, coordonné par les Pr. Nicole Philip et Hagay Sobol.
La formation dure 2 ans et est destinée principalement à des étudiants non médecins originaires des filières scientifiques ayant trait à la biologie humaine
: Licence, M1, M2 et doctorat ou d’origine professionnelle. Ainsi, la plupart des formations sanitaires donnent accès au master : médecins, pharmaciens, ingénieurs psychologues, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes. Depuis, 2008, une spécialité doctorale en conseil génétique (Ecole doctorale des sciences de la vie et de la santé) complète le dispositif afin de permettre le développement des programmes de recherche finalisés en santé et l'acquisition de compétences complémentaires pour l'exercice professionnel. Majoritairement féminin, les postes à pourvoir restent pour l’instant peu nombreux, mais devraient augmenter avec la reconnaissance croissante de la profession.
TEST D’ORIENTATION : Pour quels métiers de la santé es-tu fait ? Teste-toi gratuitement !


Son salaire :


Un conseiller en génétique débutant gagne entre 1 800 et 2 000 euros bruts par mois.

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours