Trouvez votre formation

Étudiants étrangers : abrogation des circulaires Guéant

Le 12-09-2012 à 12 :26 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 30-08-2018 à 02:44

Vous disposez d\'un titre de séjour « étudiant » qui vous autorise à poursuivre vos études en France et vous souhaitez vous engager dans une première expérience professionnelle en France à l\'issue de votre cursus de formation.

Jusqu\'ici, les circulaires du 31 mai 2011 et 12 janvier 2012, dites «  circulaires  Guéant » restreignaient votre accès au marché du travail. Elles ont été abrogées.

Que devez-vous faire ?

- Prenez contact avec la préfecture de votre lieu de résidence qui vous fournira toutes les informations nécessaires.

- Déposez un dossier de demande de changement de statut (d\'étudiant à salarié), que vous soyez étudiant étranger non communautaire ou que vous releviez d\'une procédure de droit commun.

- Sachez que la durée d\'examen de votre dossier est normalement inférieure à deux mois dès lors que votre dossier est complet et recevable.

- Vous devez déposer votre dossier dans les deux mois précédant l\'expiration de votre titre de séjour actuel. Attention : vous n\'êtes recevable que jusqu\'au dernier jour précédant l\'expiration de votre titre.

- Si vous n\'avez pas encore la décision du jury de votre diplôme mais si vous bénéficiez d\'un emploi ou d\'une promesse d\'embauche, vous pouvez éventuellement demander la délivrance d\'un titre. Vous fournirez ensuite votre diplôme dès que vous l\'aurez obtenu.

Conseils

- Si vous le pouvez, montrez que l\'entreprise qui souhaite vous recruter en France dispose d\'établissements ou d\'intérêts dans votre pays d\'origine. N\'oubliez pas de dire, si tel est le cas, que votre formation a été soutenue par l\'entreprise qui souhaite vous recruter à la fin de vos études.

- Mettez en valeur vos compétences et votre profil s\'ils peuvent être appréciés à l\'international.

- Si vous avez poursuivi vos études dans le cadre d\'une convention entre un établissement universitaire de votre pays et un établissement universitaire français, financée en partie par la France, dites-le.       

- N\'oubliez pas de dire si vous avez effectué tout ou partie de vos études secondaires en France, dans un établissement français à l\'étranger ou dans un établissement étranger sous convention avec la France avant de poursuivre un cursus universitaire en France. Cet argument vous aidera à obtenir satisfaction.


Découvrez nos formations

Toutes les formation DIF

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours