Trouvez votre formation

Le séjour linguistique, incontournable dans l'apprentissage d’une langue

Maîtriser une langue étrangère n’est pas qu’une affaire d’accent, d’orthographe et de grammaire. La dimension interculturelle est également primordiale si l’on souhaite véritablement la comprendre et la parler. Pour s’imprégner totalement des us et coutumes associés à chaque langage, rien de tel qu’une immersion dans le pays d’origine, entouré de natifs.

Le 19-09-2012 à 11 :44 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 30-11--0001 à 12:00

Maîtriser une langue étrangère n’est pas qu’une affaire d’accent, d’orthographe et de grammaire. La dimension interculturelle est également primordiale si l’on souhaite véritablement la comprendre et la parler. Pour s’imprégner totalement des us et coutumes associés à chaque langage, rien de tel qu’une immersion dans le pays d’origine, entouré de natifs.

Les spécialistes sont unanimes. Lorsqu’il s’agit d’apprendre une langue étrangère, rien de tel qu’un séjour linguistique. Immergé dans un autre pays, sorti de son contexte professionnel, mais aussi personnel, il est plus facile de se rendre véritablement disponible. Plus détendu, sans événement extérieur pour perturber l’attention, l’élève ne réalise pas qu’il progresse. « En étant 24h sur 24 avec des natifs, baigné dans la langue au quotidien, en cours mais aussi dans la rue, dans les magasins, les restaurants… on parle sans se rendre compte qu’on est dans l’apprentissage, note Sabine Bonnaud, responsable du département séjours linguistiques de Formalangues. Au bout de 3 à 4 semaines d’immersion, les stagiaires commencent généralement à rêver dans la langue. »

Cette immersion permet également de percevoir et de comprendre la dimension interculturelle associée à toute langue. C’est la raison pour laquelle dans toutes les écoles d’Oise, les cours débutent avec une revue de presse locale, « une façon d’inciter les stagiaires à s’informer et à s’imprégner de la culture du pays où ils se trouvent », explique Mireille Grand, directrice de l’organisme. En écoutant parler les natifs, il est également plus facile de prendre un meilleur accent. L’apprentissage de la langue se fait aussi de manière plus rapide.

Partir débutant ou confirmé ?

« Le séjour linguistique est une étape nécessaire à un moment donné de l’apprentissage, recommande Mireille Grand. A la fois pour renforcer ses acquis et prendre confiance. Tous nos séjours ont ainsi vocation à aider nos stagiaires à se développer sur le plan personnel et à utiliser la langue dans tous les contextes. »

Attention toutefois aux séjours linguistiques entrepris en tout début de parcours. Un débutant timide aura intérêt à apprendre les bases avant de s’immerger. En revanche, « même avec très peu de connaissances, une personne un peu baroudeuse pourra profiter pleinement d’un séjour linguistique », illustre Sabine Bonnaud. A chaque étape de l’apprentissage, une immersion offre des avantages poursuit la responsable du département séjours linguistiques de Formalangues : « pour quelqu’un avec un bon niveau d’écrit mais victime d’un blocage à l’oral, cela peut tout changer, car il sera obligé de pratiquer au quotidien ».

A chaque profil, son séjour linguistique

Nombreuses sont aujourd’hui les formules d’immersion à l’étranger. Certaines proposent des cours particuliers, d’autres des enseignements en petits groupes de 4 à 5 personnes ou en classe d’une dizaine d’élèves. Hôtels, logement chez l’habitant… : en fonction des budgets, les possibilités d’hébergement varient également. Toutefois, nos deux intervenantes recommandent fortement d’opter pour une formule chez l’habitant. Moins onéreuse, mais aussi plus intéressante en termes d’apprentissage, « c’est un atout supplémentaire sur le plan linguistique », appuie Mireille Grand.
S’il y a dix ans, la durée moyenne d’un séjour linguistique était de 2 à 3 semaines, aujourd’hui, les formules proposées oscillent plus souvent autour d’une semaine, la durée minimum pour que le séjour soit efficace. « Mais les personnes qui n’ont pris qu’une semaine regrettent généralement de ne pas avoir opté pour deux », constate la directrice d’Oise. Un séjour de 15 jours permet effectivement d’obtenir des résultats intéressants. « Le niveau de départ et l’objectif à atteindre jouent également », ajoute-t-elle.

L’offre des organismes de formation se spécialise aussi par métier ou secteur d’activité. Des formules très pointues existent notamment dans les domaines de l’agroalimentaire, le secteur pharmaceutique, la finance, les nouveaux médias et les RH. « Une excellente manière d’échanger avec des confrères d’autres pays et de s’enrichir de leurs bonnes pratiques », analyse Sabine Bonnaud. Pour choisir la formule la plus adaptée à sa situation, mieux vaut donc opter pour un organisme spécialisé proposant conseil et évaluation en amont.

Les séjours linguistiques

Oxford, Madrid, Cambridge, Londres, Heidelberg,...
Vous recherchez un séjour linguistique pour une immersion en Grande-Bretagne, en Espagne, en Irlande ou en Allemagne ?
Comparez les séjours lingustiques sur ICI Formation et demandez une brochure aux organismes !

Sandrine Guinot



Découvrez nos formations

Toutes les formation DIF

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours