Etudier à l'étranger

Etudier sans frontières, le rêve de nombreux jeunes, devient aujourd’hui plus accessible.
Mais partir étudier à l’étranger, choisir un séjour linguistique, trouver un stage, ne sont pas des décisions faciles à prendre. Se lancer dans l’aventure est stimulant et formateur, mais ne s’improvise pas.

Le 17-10-2012 à 05 :39 | Mise à jour le 17-10-2012 à 05:54

Partir à l\'étranger au lycée

Avant le bac, dès le lycée, des organismes de séjours linguistiques proposent aux 15-18 ans de suivre une année scolaire à l’étranger. Vous êtes accueillis dans une famille d’accueil et suivez la scolarité du pays. C\\\\\\\'est un atout indéniable au niveau linguistique mais attention cette formule n’est pas validée par l’éducation nationale. Il est alors conseillé de s’inscrire dans un lycée français à l’étranger afin d’obtenir le bac français, de passer un bac européen ou encore un bac binational reconnu à la fois en France et à l’étranger : l’ABIBAC (double délivrance du bac français et de son équivalent allemand) ; l’ESABAC (double délivrance du bac français et de son équivalent italien) et le BACHIBAC double délivrance du bac français et de son équivalent espagnol.
La voie professionnelle est aussi concernée. De plus en plus de lycées professionnels proposent des sections européennes, ce qui peut permettre aux jeunes de faire des stages à l’étranger.

Partir à l\'étranger en étant étudiant

Après le bac, vous pouvez réaliser l\\\\\\\'intégralité de votre cursus universitaire à l’étranger, sur plusieurs années, et obtenir ainsi un diplôme étranger.
Vous avez également la possibilité d\\\\\\\'effectuer seulement une partie de vos études à l’étranger et revenir en France pour terminer votre formation.

Partir pour se perfectionner dans une langue

La première raison de départ à l\\\\\\\'étranger est le perfectionnement dans une langue. Quoi de plus rationnel que de s’immerger complètement dans le pays afin d’améliorer ses connaissances linguistiques. Mais attention, dans nombre d’échanges, la sélection initiale tient compte du niveau de langue. Et l’effort linguistique commence avant le départ.

Favoriser l\\\\\\\\\\\\\\\'enrichissement personnel et l\\\\\\\'autonomie

Découvrir un nouveau pays, s’adapter à un autre mode de vie, se doter d’une culture internationale, rencontrer des interlocuteurs qui pensent différemment sont autant d’ouvertures d’esprit. C’est une véritable aventure humaine.

Partir à l’étranger oblige le ou la jeune à un apprentissage de l’autonomie. C’est une prise en charge totale, le partage d’expériences avec d’autres jeunes de toute nationalité. S’expatrier concoure à plus de maturité, de réflexion sur soi, sur ses capacités d’adaptation.

Mettre toutes ses chances de son côté

Partir étudier à l\\\\\\\'étranger donne aussi la possibilité d’accroître ses chances de réussite : compte tenu de la sélectivité de certaines filières et dans certains domaines comme les études médicales ou les grandes écoles d’art, les étudiants tentent l’admission dans d’autres pays. Mais attention, le diplôme acquis doit parfois être complété par un parcours spécifique en France pour avoir ensuite le droit d’exercer.
Stages, jobs, études à l’étranger sont autant d’atouts qui valoriseront ensuite votre curriculum vitae (CV)

 

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours