Accueil > Formation et Interim
Formation et Interim

Formation et Interim

Interim : les droits en matière de formation professionnelle et dispositifs de formation spécifiques.

OBTENIR UN DEVIS (GRATUIT)

ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE

UN CONSEIL ? RAPPEL GRATUIT DANS L'HEURE
Vous recherchez

Formation et Interim

L’accord du 8 Juillet 2004 conclu dans le secteur du travail temporaire précise et améliore parfois certains de vos droits légaux en matière de formation professionnelle. En outre, certains dispositifs de formation sont spécifiques à l’intérim.

DIF et Interim

Le DIF vous est ouvert si vous justifiez de 2 700 heures travaillées dans l’intérim, dont 2100 heures dans l’ETT dans laquelle vous faites votre demande (apprécié sur 24 mois consécutifs). Votre DIF est de 40 heures par tranche de  2 700 heures dans la limite de 120 heures.

CIF et Interim

Vous pouvez bénéficier d’un CIF si vous justifiez de 1600 heures travaillées dans l’intérim au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’ETT dans laquelle vous faites votre demande. Vous êtes alors en contrat de mission formation.

Si vous êtes devenu inapte à occuper un emploi lié à votre qualification antérieure, suite à une maladie professionnelle ou un accident du travail, vous pouvez, sans conditions d’ancienneté, prétendre à un CIF reconversion.

Plan de formation de l`ETT

Vous pouvez bénéficier d’une formation prévue dans le plan de formation de l’ETT. Cette mission peut s’inscrire dans le cadre d’un contrat de mission formation qui peut se dérouler soit pendant un contrat de mission suspendu (votre rémunération est alors calculée par rapport au salaire de la dernière mission). Si votre formation s’effectue hors temps de travail, vous percevez l’allocation formation équivalente à 50% de la rémunération nette de votre dernière mission.

Interim et contrat de professionnalisation

Vous pouvez conclure un contrat de professionnalisation si vous avez entre 16 et 25 ans et êtes sans qualification ou si vous avez plus de 26 ans et êtes demandeur d’emploi.

Le contrat de professionnalisation crée des engagements réciproques. L’ETT s’engage à vous fournir une ou des missions en relation avec l’objectif de professionnalisation visé dans votre contrat. En contrepartie, vous vous engagez à travailler pour le compte de l’ETT dans une ou des entreprises utilisatrices, à suivre la formation prévue et à vous présenter aux épreuves prévues.

Si pendant les périodes de formation, votre rémunération correspond à un pourcentage du SMIC, pendant les périodes de mission, votre rémunération correspond à celle de l’emploi occupé.

Le CIPI (contrat d’insertion professionnelle intérimaire)

Le CIPI (contrat d’insertion professionnelle intérimaire) est une formation en alternance spécifique au travail temporaire. Vous pouvez en bénéficier si vous êtes demandeur d’emploi et que vous rencontrez des difficultés d’insertion ou de réinsertion professionnelle du fait de votre âge, d’un handicap, ou d’une situation professionnelle, sociale ou familiale particulière. Il dure entre 210 et 420 heures.

Le CDPI (contrat de développement professionnel intérimaire)

Il existe une autre formation en alternance spécifique à l’intérim, le CDPI (contrat de développement professionnel intérimaire). Il est ouvert à tous les intérimaires peu ou pas qualifiés, sous réserve qu’ils totalisent 450 heures de missions d’intérim au cours des douze mois qui précèdent le démarrage du contrat.

Le congé pour VAE

Le congé pour validation des acquis de l’expérience vous est accessible si vous justifiez de 1600 heures travaillées dans les 12 derniers mois dans une ETT.

Interim et entretien professionnel

Vous pouvez également prétendre à un entretien professionnel tous les 2 ans si vous justifiez d’au moins 3 200 heures dans une ETT.

Interim et bilan de compétences

Un bilan de compétences vous est accessible sous condition d’ancienneté. Si celle-ci a été entièrement acquise dans l’intérim, vous devez justifier de 3200 heures sur les 30 derniers mois (dont 1600 dans l’ETT dans laquelle vous faites votre demande).

Votre employeur contribue au financement de la formation professionnelle à hauteur de 2%  la masse salariale brute de l’année en cours si votre entreprise emploie plus de 10 salariés et à hauteur de 0,55% si elle en compte moins de 10.

Le FAF.TT vous accompagne

Vous recherchez… Des outils pour définir et élaborer votre projet professionnel
Le FAF.TT vous propose… Des fiches pratiques pour faire le point sur vos compétences et votre expérience professionnelle et vous informer sur un métier

Vous recherchez… des informations sur les métiers et l’évolution des secteurs d’activité ou des lieux d’information dans votre ville
Le FAF.TT vous propose… Les services du centre de documentation

Vous recherchez… Des outils pour choisir une formation et un organisme de formation
Le FAF.TT vous propose… Un mémo pour aborder toutes les questions avec l’organisme de formation : “20 questions-clés à poser à un organisme de formation.”

Vous recherchez… Des informations sur les conditions d’accès au CIF et de dépôt de dossier, et sur les modalités de prise en charge par le FAF.TT
Le FAF.TT vous propose… Une réunion d’information collective à Paris et à Rennes Sur rendez-vous ou par téléphone au 0811 650 653 ou au 01 73 78 13 30.

Pour en savoir plus: www.faftt.fr

OBTENIR UN DEVIS (GRATUIT)

VOTRE RECHERCHE :


2: Domaine recherché ?

3 : Où ?



Un Bilan dans votre ville

Faites votre sélection ...

/ NEWSLETTERS

Inscrivez-vous à la newsletter d'ICI Formation
OK