Trouvez votre formation

Réforme Formation Professionnelle : le projet de loi « avenir professionnel » adopté

Le Mardi 19 juin 2018, les députés ont voté et approuvé le projet de loi de la réforme de la formation professionnelle, baptisé « avenir professionnel ».


Le 21-06-2018 à 11 :07 | Par Nassera Jouhari | Mise à jour le 27-06-2018 à 10:02

Réforme Formation professionnelle : l’adoption du projet de loi

Les députés présents à l’Assemblée Nationale lors de la séance du 19 juin ont eu à voter pour l’adoption en première lecture du projet de loi concernant la Réforme de la Formation professionnelle pour adultes, supposée réduire de manière significative le taux de chômage en France.

Au total, 561 ont donc été appelés au vote. Sur les 520 suffrages exprimés, 349 voix furent pour l’adoption du projet de loi, et 171 se sont exprimées contre. 

Les voix s’étant prononcées en comme étant en faveur de l’adoption de cette loi appartiennent pour la plupart à la majorité présidentielle LREM. En revanche, la quasi-totalité des députés de l’opposition s’est prononcée contre cette loi. C’est notamment le cas du groupe LR, comme celui du PS, des Communistes et des Insoumis. Certains députés se sont également abstenus, tels que ceux de l’UDI ou du RN (ex-FN).

Réforme formation professionnelle : ce qu’elle prévoit

Cette réforme de la formation professionnelle désormais adoptée remet en cause de très nombreux dispositifs actuellement en place. Par exemple, le CPF, aujourd’hui crédité sous forme d’heures de formation, le sera désormais en Euros. 

Par ailleurs, le Congé Individuel de Formation (CIF) perdra son appellation, et sera intégré au dispositif du CPF, sous le nom de CPF transition.

A la place des OPCA, ce sont des Opérateurs de Compétences qui seront chargés de collecter les financements auprès des entreprises.

Un nouveau dispositif a également été proposé dans ce projet de loi, il s’agit du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP). Son rôle sera en premier lieu l’accompagnement et l’insertion des actifs ayant un projet d’orientation spécifique.

L’apprentissage s’impose de plus en plus comme étant une voie incontournable pour accéder au monde du travail. Il fait de plus en plus d’adeptes, d’où l’importance de le rendre plus apte à répondre aux problèmes du présent. Sa limite a été repoussée à 30 ans, au lieu de 26 actuellement.

Les jeunes majeurs ainsi que les mineurs verront également leurs avantages augmenter. A partir de 18 ans, un aide de 500€ pourra être perçue pour financer le permis de conduire, et les jeunes de 16 à 18 ans auront une rémunération supplémentaire de 30€ chaque mois.

Découvrez nos formations

Où faire votre formations professionnelles ?

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

souscription newsletter souscription newsletter souscription newsletter
L'adresse e-mail est incorrecte Vous êtes inscrit à notre newsletter ! Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter !

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours