Le salarié doit-il faire un compte-rendu à son employeur après une formation DIF/CPF ?

Pour suivre une formation financée par le CPF sur son temps de travail, le salarié doit obtenir l'accord de son employeur sur le contenu et le calendrier de la formation. Après la formation, le salarié est-il tenu de faire un compte-rendu à son employeur ?

Le 23.02.2017 à 17:29 | Mise à jour le 16.03.2018 à 16:23

 

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF a été remplacé par le Compte personnel de formation (CPF). Ce nouveau dispositif est maintenant rattaché à la personne, ce qui permet une gestion autonome du parcours professionnelle.

L'employeur n'a plus aucun droit de regard toutefois son accord reste obligatoire si le salarié souhaite suivre sa formation sur son temps de travail. Dans le cas contraire, le salarié peut mobiliser son CPF sans l'informer.

Le salarié ayant utilisé son CPF n'est tenu à aucune obligation envers son employeur, que la formation ait été suivie pendant ou en dehors du temps de travail. Il n'est donc pas obligatoire de faire un compte-rendu à son employeur après une formation financée au titre du CPF.

De même, l'employeur n'est tenu à aucun engagement envers le salarié qui a suivi une formation dans le cadre de son CPF. Rien n'est spécifiquement prévu par le code du travail.

 


Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

Ne manquez pas nos actualités,
inscrivez-vous à notre newsletter

Besoin d'aide dans votre projet ?
Nos conseillers sont là pour vous aider

icon-secours
Besoin d'aide dans votre projet ? Nos conseillers sont là pour vous aider Posez-nous votre question