icon image décorative

Formation VTC financée par le CPF : Investissez dans votre avenir professionnel

Le domaine du transport privé est en pleine expansion. De nombreux professionnels choisissent de s'orienter vers cette branche pour bénéficier d'une formation efficace et d'un métier en demande. La principale voie d'accès à ce secteur est la formation VTC. Grâce au Compte personnel de formation (CPF), il est possible de suivre une formation VTC financée, afin d'acquérir les compétences nécessaires pour exercer ce métier. Découvrons ensemble les différentes étapes et avantages d'une telle formation.

Qu'est-ce que le CPF ?

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, est un dispositif mis en place par l'Etat français pour aider les salariés et demandeurs d'emploi à financer leur formation professionnelle. Chaque individu dispose d'un compte sur lequel sont créditées des heures de formation dès son entrée sur le marché du travail. Il est alors libre de les utiliser pour suivre la formation VTC de son choix, en totalité ou en partie. Les formations éligibles à ce dispositif sont celles permettant d'acquérir des compétences utiles à l'amélioration de sa situation professionnelle.

La formation VTC, un investissement sûr dans votre avenir professionnel

Trouver et intégrer une formation est aujourd'hui crucial pour progresser dans sa carrière. Le secteur des transports privés est très dynamique avec une forte croissance ces dernières années. Ainsi, choisir une formation VTC financée par le CPF représente un investissement sûr dans votre avenir professionnel.

L'accès à un métier en demande

En suivant une formation VTC, vous ouvrez la voie à l'exercice d'un métier à forte demande, tant sur les plateformes de réservation que pour des clients privés. Devenir chauffeur VTC permet de bénéficier d'une activité rémunératrice et pérenne, avec un potentiel important de développement.

Une formation encadrée et reconnue

Les formations VTC sont dispensées selon un cadre bien précis, avec l'obtention d'une certification au terme de la formation. Ce type de formation est donc reconnu, ce qui assure aux futurs chauffeurs VTC de disposer du niveau de compétences nécessaires pour exercer leur métier en toute légalité.

Un large panel de compétences

Au cours de la formation, plusieurs domaines sont étudiés, tels que la régulation du transport, la sécurité routière, la relation clientèle ou encore la gestion administrative. Ainsi, être formé comme chauffeur VTC, c'est développer un ensemble de compétences variées et adaptées au monde du travail d'aujourd'hui.

Comment bénéficier d'une formation VTC financée par le CPF ?

Pour pouvoir profiter d'une formation VTC financée, certaines démarches sont nécessaires. Voici les principales étapes à suivre :

  1. Vérifier son éligibilité : pour pouvoir bénéficier du CPF, il faut être salarié ou demandeur d'emploi. De plus, les heures de formation créditées sur son compte doivent être suffisantes pour financer tout ou partie de la formation VTC envisagée.
  2. Trouver une formation éligible : toutes les formations VTC ne sont pas éligibles au financement par le CPF. Il convient donc de se renseigner auprès des organismes de formation et de s'assurer que celle-ci est bien reconnue par l'autorité compétente (la DIRECCTE).
  3. Faire sa demande de financement : une fois la formation choisie, il vous faudra constituer un dossier de demande de prise en charge financière auprès de votre organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) ou de Pôle emploi selon votre situation professionnelle.

Il est également possible de suivre une formation VTC dans le cadre d'un congé individuel de formation (CIF). Dans ce cas, un accord préalable de l'employeur est nécessaire.

Se former aux différentes étapes du parcours VTC

Une formation VTC complète doit couvrir l'ensemble des étapes du parcours professionnel de chauffeur privé. Parmi les principales étapes abordées, on peut citer :

  • La préparation à l’examen théorique et pratique VTC : l'obtention de la carte professionnelle VTC nécessite de réussir un examen comprenant une partie théorique portant sur des notions relevant du droit, de la sécurité routière et du transport de personnes ainsi que des compétences pratiques liées à la conduite.
  • La mise en place d'une structure juridique : pour exercer légalement le métier de chauffeur VTC, il est nécessaire de créer une entreprise (auto-entrepreneur, SARL…). La formation doit donc préparer les futurs entrepreneurs à cette étape essentielle.
  • La gestion administrative de l'activité : assurer un suivi administratif rigoureux est indispensable pour pérenniser son activité. Les formations doivent inclure des notions telles que la facturation, la tenue de registre ou encore la déclaration fiscale et sociale.
  • Le développement commercial : l'image d'un chauffeur VTC est primordiale pour fidéliser sa clientèle et en conquérir une nouvelle. Les formations doivent aborder les techniques nécessaires pour améliorer sa relation avec ses clients, en mettant l'accent sur la qualité du service.

En suivant une formation VTC financée par le CPF, vous êtes certain de disposer de toutes les compétences nécessaires pour mener à bien votre activité professionnelle tout en profitant d'une prise en charge financière avantageuse.

logo

Nos articles qui pourraient vous intéresser

icon

Trouvez une formation professionnelle en France

icon
image

Les Tops formations

Voir